Retourner à s'engager dans une croissance durable

Réduire son empreinte carbone

Macoretz : le bilan carbone, un outil pour mesurer ses impacts

Tag :

Témoignages

Chez Macoretz Scop, entreprise générale du bâtiment créée il y a 36 ans, la RSE est inscrite depuis toujours dans les valeurs de cette Scop. Déjà experte sur la performance énergétique de ses maisons, la société coopérative de 230 salariés a décidé d’aller plus loin en réalisant son premier bilan carbone.  

Pour Xavier LEBOT, son PDG , cet outil permet de mieux connaître l’impact environnemental de la société et ainsi d’identifier les chantiers prioritaires pour réduire son empreinte carbone. 

80% de l'impact se concentre sur l'usage   des matériaux. 

Le bois est devenu l'élément central de construction  dans 90% des extensions et surélévations et, dans 25% la construction des maisons. L'entreprise se fixe pour objectif futur d'aller vers 50% de constructions en bois ainsi que 50% de logements collectifs en bois. 

Vidéo réalisée par l'Agence MADISON

Les 2 conseils de Xavier LEBOT

Lancez-vous ! Osez ! C'est une longue démarche, il faut faire au moins le premier pas ! et Faites-vous accompagner et notamment pour structurer l'ensemble de la démarche et comprendre l'importance des impacts et du fait que c'est une approche systémique.

Distinction de la SCOP MACORETZ 

Grâce à ses actions, MACORETZ  a obtenu en 2019 un trophée RSE . 

Cette dinsctinction est  le fruit d’une collaboration étroite entre la la Banque Populaire Grand Ouest, la CPME, EDF, l’École Centrale Nantes (ECN), l’ESAIP et l’ESSCA d’Angers. 

Elle est soutenue par la Région des Pays de la Loire et la DREAL des Pays de la Loire ainsi qu’un grand nombre d’ambassadeurs.

Pour en savoir plus sur les trophées RSE en Pays de la Loire 

Subvention perçue par MACORETZ

Au démarrage de son projet , l'entreprise a réalisé un diagnostic, la Scop a bénéficié d'un accompagnement de BPI FRANCE  et financé par l'ADEME : le diag ECOFLUX.

Pour en savoir plus sur le diag eco-flux 

Ensuite l'entreprise a financé à ses frais son bilan carbone